• Pourquoi tu veux être médecin?

    Cette question, c'est LA question classique que l'on me pose (après les éternelles "t'es en quelle année?" et "il te reste combien de temps?"). Et le hasard faisant bien les choses, c'est en parfaite continuité avec l'article de Knackie (et c'était même pas fait exprès).

    Le problème, c'est que je n'ai pas de réponse à cette question. Le premier souvenir que j'ai de ma vocation, c'était lors d'un voyage scolaire en CE1 (j'avais 6 ans à l'époque). Pendant ce voyage, je me souviens distinctement que l'on m'appelait docteur et que à chaque fois que quelqu'un avait mal quelque part, on venait me voir. J'en ai donc déduit que j'avais déjà exprimé mon envie d'être médecin à l'époque. Mais je ne m'en souviens pas.
    Ce qui est étrange, c'est que je ne suis pas issue du milieu médical. Il y a certes des cousins à mon père qui sont médecins, mais je ne les connais pas. Ma mère bossait dans un cabinet médical (en tant que secrétaire) mais je ne vois pas en quoi ce la m'aurait donné envie de passer de l'autre côté de la barrière.

    Au fur et à mesure que je grandissais, j'ai cultivé cette vocation. Avec toujours en ligne conductrice le fait d'aider les autres. J'ai longtemps voulu faire de l'humanitaire, j'avais cette vision (erronée et incroyablement orgueilleuse) que les habitants des pays du tiers monde avaient besoin de nous pour survivre.
    Ensuite, j'ai eu ma classique période "urgences". C'était l'époque où cette série était très suivie et je rêvais de pouvoir sauver des gens et rester calme quel que soit le niveau de panique de la situation. C'était tellement classique comme situation que la conseillère d'orientation que j'avais vue au collège m'avait demandé si je savais que la réalité était très loin de la série.
    J'ai enfin commencé (et réussi) mes études. Je suis passée par différentes envies, mais la neurologie et la médecine générale ont toujours tenu la corde. Et finalement, c'est la médecine générale qui a gagné, car elle me laisse une certaine liberté dans mon exercice, et c'est un point extrêmement important pour moi. Et j'ai hâte d'être en situation pour enfin être dans le concret.

    Alors, quand on me demande pourquoi je veux être médecin, je suis incapable de répondre. Mais je sais que c'est ce que je veux faire, ce que je veux être.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Knackie Profil de Knackie
    Samedi 18 Juillet 2009 à 20:23
    Pourquoi devrait-on répondre à cette question de "pouquoi tu veux être...?" On veut et pi c'est tout.
    Ca me rappelle le prof d'anglais qui nous a demandé de dire en anglais pourquoi on voulait être sf....ça m'a rappelé les instit' qui demandaient en début d'année d'écrire le récit de nos vacances, du même niveau.
    Dès 6 ans tu avais déjàle charisme du doc ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :