• Pourquoi travailler dans la santé?

    Pourquoi travailler dans la santé?En ce jour qui doit bien être la journée nationale voire internationale de quelque chose, prêchons donc pour ma paroisse. Jeune, toi qui viens d’avoir le BAC, pourquoi faire un métier dans le domaine de la santé ?

    1. Parce que c’est la Crise, et que les gens tomberont toujours malades/enceintes/d’une échelle. Tu pourras alors manger ta soupe grâce au malheur des autres (et qu’on vienne pas me dire que ce n’est pas le cas des sages-femmes qui elles sont du bon côté du médical…car qu’est ce qui cause le plus de peine, de soucis, et de divorces orageux que des enfants ? hein ? muahah !)

    2. Une paie faramineuse si t’es dans le paramédical. Un jour, j’ai vu un reportage sur une grutière. Elle gagnait 1800 euros en début de carrière et passait donc sa journée seule en haut de sa grue. Une infirmière doit gagner ça, hum, je ne sais pas…au bout de 456363 ans non ? Mais, se référer quand même au petit 1, la grutière elle change de chantiers quotidiennement et le BTP est un secteur sensible la Crise.
    Une sage-femme doit se démerder aussi bien qu’une grutière.
    Et quelqu’un avec un diplôme de médecin, ça dépend, mieux certainement, mais la paie ramenée au nombre d’heure semaine n’est pas toujours $$ selon les spécialités.

    3. La joie de faire un métier humain, en équipe, au service des autres. Non non, je n’ai pas piqué ça aux spots de promotion de l’armée mais finalement ça aurait pu. L’hôpital c’est un peu la caserne. Les patients croyant que tout leur est du et qui rouspètent  d’avoir leur café juste tiède deviennent tes pires ennemis. Tes collègues parlent saiks dans les baraquements vestiaires et n’hésiteront pas à te refourguer le front le plus terrible (celui des patients aux cafés tièdes).
    Toi tu regardais Urgences et tu voulais sauver des vies, manque de bol, tu te retrouves aux vraies urgences à gérer une indigestion après une banane-party spécial régime avant l’été.

    4. Le prestige de l’uniforme… oui et bien il n’y a que les acteurs américains pour être sexy avec une blouse ou un pyjama de bloc. En vrai ta blouse elle est trop grande, tu remontes les manches et ça ne te fait pas un petit bidule aguicheur mais un gros boudin froissé. Et puis toi si tu relèves le col de ta blouse t’as pas l’air d’un beau gosse mais d’un petit con prétentieux, pour une femme n’en parlons même pas.

    5. La reconnaissance sociale. Oui oui…l’infirmière c’est la keuchonne, la sage-femme personne ne sait qui c’est, le femme médecin c’est l’infirmière et on retombe sur la keuchonne et le vrai docteur mâle c’est le gars avec un gros compte en banque qui roule en Ferrari grâce aux certificats de sport.

    6. Un vrai métier à responsabilités…Mwarf ! Tes responsabilités t’amèneront en moyenne au moins une fois dans ta carrière au tribunal. Tu devras payer une assurance pour avoir le droit d’exercer, tu verras en tes patients de potentiels adversaires juridiques, tu passeras alors plus de temps à justifier tes actes qu’avec les gens qui tu voulais prendre en charge.

    Et pourtant, et pourtant les amis, tous les ans les étudiants se ruent dès l’ouverture des portes de la première année des études médicales, ils passent des milliers de concours paramédicaux dans des centaines de villes différentes. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont naïfs. Ils ne savent pas que la durée de vie d’une infirmière à l’hôpital ne dépasse pas la dizaine d’année, que les internes se précipitent sur les spé qui rapportent gros et où les gardes sont rares (et pourquoi les blâmer?), et que sages-femmes ben….toujours personne ne sait ce que c’est.

    Il doit bien avoir des raisons valables d’exercer les métiers de la santé. Le petit 1 n’explique pas tout.

    Peut être alors que les infirmiers, médecins, sages-femmes, manip’ radio, psychologues…qu’on aime sont restés un brin naïfs, un peu fous et se disent que non, The Machine ne les aura pas. Peut être qu’ils se voient encore en Georges Clooney à sauver les enfants de parents indélicats qui ne veulent pas entendre parler de traitement, peut-être qu’ils croient qu’ils seront meilleurs que les autres. Que oui ils entretiendront une vraie relation avec leurs patients au-delà d’une rambarde de Tribunal, que les collègues seront de bons conseils, qu’ils sauveront des vies au-delà de l’intubation, et qu’ils se trouveront classe dans leur uniforme.

    Moi en tout cas je le sais, quand je vois une sage-femme que je trouve professionnellement bien foutue (oui je ne peux pas dire comme à la télé hein, sage-femme, qui connait ?) mes yeux pétillent et je sais que moi aussi je peux être aussi classe que Georges Clooney, la barbe en moins.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    DocCapuche Profil de DocCapuche
    Samedi 18 Juillet 2009 à 11:24
    Je dois avouer que je fais partie des naïfs un peu fous qui ont fait médecine pour sauver le monde. Même si l'hôpital m'a un peu fait perdre mes illusions, j'espère toujours que je serai utile quand je serai installée au fond de ma campagne...
    Mais par contre elles sont super saiks les tenues
    2
    Irène
    Lundi 20 Juillet 2009 à 23:29

    • J 'aime bien le petit paragrphe:  Le prestige de l’uniforme… oui et bien il n’y a que les acteurs américains pour être sexy avec une blouse ou un pyjama de bloc. En vrai ta blouse elle est trop grande, tu remontes les manches et ça ne te fait pas un petit bidule aguicheur mais un gros boudin froissé.  ! 

      çA M a fait bien rire ton article!

    3
    OBE
    Jeudi 30 Juillet 2009 à 10:43
    Super article, Bravo !
    J'ai bien rit aussi ("Et la sage-femme... toujours personne ne sait ce que c'est.. !"). Merci et continuez comme ça !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :