• Philosophie non linéaire à propos de consultations

    Lorsqu'on fait des consultations prénatales, on s'appelle consultant, on a la classe et parfois même une place de parking. On arrive heureux le matin à huit heures en se disant "yeah ce matin pas plus d'une heure de retard". A huit heures trente la patiente de huit heures se pointe en même temps que celle de 8h20. Youpi.
    Allez, on la prend, on consulte, c'est chouette, ça se termine, on ouvre la porte pour la faire sortir, trois paires d'yeux nous scrutent. Ok trois dossiers en attente. On agrippe le premier de la pile, on consulte, on réouvre la porte, 5 paires d'yeux se tournent vers nous. Au fur et à mesure de la matinée le mont de dossier ne cesse de croitre. A onze trente tout le monde est arrivé, pour une patiente prise, aucune ne se rajoute, on a enfin l'impression de sortir la tête de l'eau. Le secret, ne pas penser au bus de femmes enceintes qui nous attend dehors. Non, non, dans la salle de consultation une seule future maman se trouve face à nous, on sait par avance ce qu'on va faire/prescrire de manière routinière selon le terme de la grossesse, puis l'aléatoire de la consultation, le plus rigolo.

    Autre chose de rigolo, le flacon d'urine. A lui seul il décrit la personne de manière précise et subtile. Avant de consulter, je n'avais jamais remarqué qu'il y avait autant de façons différentes de se comporter avec une telle chose. A chaque consultation on demande à la dame d'uriner dans ces jolis petits pots à bouchon rouge pour ensuite faire une "bandelette urinaire". Problème pour elles, que faire du petit pot dans la salle d'attente?
    Il y celles qui le cachent précieusement au fond du sac, d'autres qui l'emballent dans une boule d'essui main, d'autres encore qui le déposent fièrement sur la chaise d'à côté. Le plus intéressant est ensuite la manière dont elles se comportent avec une fois entrée dans la salle de consultation.
    Il y a celles qui "l'oublient" dans le sac, d'autres qui le sortent et le posent tranquillement sur le bureau, d'autres qui sortent une boule de papier et sous 3 cm d'épaisseur le précieux graal. Et puis, mes préférées, celles qui ont soigneusement pris le temps de le recouvrir d'une fine couche de papier de manière à cacher parfaitement la partie transparente tout en laissant le bouchon rouge facilement accessible. C'est toute une technique. Je n'imaginais pas qu'une analyse urinaire pouvait engendrer une telle problématique pour les personnes concernées. Alors, grand seigneur, lorsque je vois la personne toute penaude avec son petit pot, je lui propose de le placer dans l'espace "examen" de la salle, pour ainsi éviter de croiser l'objet du délit. J'ai mis un peu de temps à comprendre car personellement ça ne me dérange pas de discuter un pot à pipi sur le coin du bureau. Un flacon d'urine c'est propre (enfin quand il est rempli à rabord c'est chiant) , par contre, j'aime pas les prélèvements vaginaux ou les frottis qui trainent.

    Sinon, petite question à toi, jeune fille qui me lit. Quelle est la durée de ton cycle (sans pilule of course)?
    Si la réponse comporte au moins deux chiffres tu me rassures. J'ai parfois l'impression de mal m'exprimer, voir de ne pas parler français...mais la moitié des femmes à qui je demande la durée de leur cycle me répondent 4 jours...ce qui correspond à la durée de leurs règles. Au départ ça m'interloquait, maintenant je sais que ça fait parti des 50% de chances de mauvaise réponse.

    Quoiqu'il en soit, les consultations ont un côté sympathique lorsqu'on les gère entièrement et que la sf arrive juste pour signer les ordonnances mais c'est toujours frustrant de ne voir la patiente qu'une fois. Un intérêt important quand on consulte c'est le suivi, et moi, pauvre étudiante ben que dalle. On verra une fois grande.
    Il reste bien sur le plaisir de voir des futures mamans toute heureuse de venir ici pour la première fois, leur première grossesse, et qui ont soif de savoir ce qui va se passer. (elles sont belles et cassent mon moi rabat-joie). Il y a aussi celles inquiètes qui sortiront un peu plus confortées...bref, il y a des gens. Moi qui n'aime pas forcément les gens d'une manière général, pris un part un ils en deviennent potables. Magie qui s'allume lorsque je m'assoie au bureau, et qui s'éteind lorsque je regarde l'ensemble de la salle d'attente.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    naruta 17
    Samedi 14 Février 2009 à 17:15
    pourquoi tu as choisi de faire un métier où tu es en contact avec les gens si tu les aimes pas plus que ça? ( y a des métiers où tu n'es pas obligée de les cotoyer..la preuve en est moi je passe mes journées devant un ordi et je voudrais bien en croiser des gens parfois.) :-)
    Pour que la magie opère peut être que dans le libéral quand tu fais les suivis jusqu'au accouchements c'est plus facile à mettre en place un vrai lien, c'est peut être ce que tu veux faire à la fin de tes études remarque...
    Sinon c'est vrai que c'est un métier où on "assiste" à un moment de la vie des gens, on doit leur parler, les toucher et tout...c'est étrange si tu n'aimes pas :D

    2
    Knackie Profil de Knackie
    Samedi 14 Février 2009 à 17:41
    Qui pourrait aimer "les gens"? pour moi les gens ce sont ceux qui gueulent en voiture, qui courent pour passer devant toi à la caisse, qui s'entretuent pour un bout de terre, écrasent les autres pour le pouvoir et l'argent.
    Ensuite il y a l'être humain. Coupé de ses congénères il peut être intéressant.
    Paradoxalement j'ai choisi un métier en contact avec l'humain, sans doute pour me forcer un peu à être sociable et puis je me dis naïvement qu'en étant en contact avec le plus de gens possible à un moment où ils sont réceptifs (les patients viennent chercher quelque chose) on peut arriver à un échange profitable aux deux parties.

    Mais sinon, il ne faut pas prendre au pied de la lettre tout ce que j'écris.
    3
    naruta17
    Samedi 14 Février 2009 à 19:53
    ouais à 22 ans tout n'est pas perdu! Mais c'est sur que tu as choisi une voie très éloignée de ta personalité ( enfin de ce que je peux entrevoir...);
    Faut pas être autant blasée de la vie tu sais, ça va pas être simple sinon de tenir pour toi jusqu'à la fin; jte refais pas le topo de la vie est belle, courte, faut en profiter mais bon c'est vrai que y a tut plein de choses moches alors soit tu essaie de rendre le monde meilleur, soit ben tu traces ta route, tu prends ce qu'il y a de bon à prendre et puis comme ça le jour où tu partiras ben tu pourras te dire que c'était pas si mal finalement...
    C'est clair que la nature humaine n'est pas une bonne chose, mais elle n'est pas que mauvaise, les gens, ce ne sont pas que ceux qui gueulent et s'entretuent, c'est aussi ceux qui s'entraident, qui s'unissent pour faire bouger les choses, seul on peut pas faire énormément.
    Bref je reste persudée qu'il y a des gens bien, j'espère que tu en rencontreras et et ça te donnera envie d'être sociable :D

    C'était le moment "tout le monde il est gentil" du soir; j'espère en tout cas que tu trouveras à tépanouir dans ton travail!

    si je prends au pied de la lettre tout ce que tu écris sinon c'est pas drôle :D

    Ceci étant dit je me suis bien retrouvée dans le coup du flacon d'urine...moi c'était sac à main et sur le bureau, parfois avec un papier quand y avait mon lecteur MP3 dans le sac.

    Bonne soirée!
    4
    Knackie Profil de Knackie
    Samedi 14 Février 2009 à 20:17
    Mdr!
    Non mais je vis très bien...dans le sexe et l'alcool...enfin le sexe pas tellement....l'alcool non plus parce qu'il faut se motiver entre les gardes et que chui fatiguée. Anh, paaaauuvre de mooooa.
    Zut alors, j'ai rien d'une rock star.
    5
    esf
    Dimanche 15 Février 2009 à 00:24
    ahhhh les consult.... kel immense bonheur dariver à 8h alors que les consults commencent seulement à 9h... tout ca pour ranger les dossiers, rangers les exams, mettre les dossiers dans les salles ...  je commence vraiment à maitriser mon alphabet grace au consult!

    et parfois faire la potiche, ou la plante verte assise sur un povre tabouret à coté de la sf, sans avoir le doit de parler... et, kan par bonheur elle te laisse faire lexamen, elle vérifie la HU derière toi et modifie bien sur d"un cm!mdrrrrrr

    mais défois c trop bien kan même!!

    dommage nous les femmes viennent toutes avec une analyse urinaire à chak consult, c trop compliqué à organiser une BU en consult, autant creuser le trou dla sécu c évident!!!
    6
    Lyorana
    Dimanche 15 Février 2009 à 03:59
    Non, je pense que je vois comment tu vois les choses Knackie. J'étais franchement asociable à une époque, parce que trop timide (ça a même un nom dans le DSM IV, pfff). Mais après quelques mois derrière mon ordi à ne rêver qu'à sortir de là, je me suis rendue compte qu'aider les gens qui veulent que je les aide, ça m'aiderait à les aimer mieux et à être moins sauvage ;) Pari réussi, ça m'a motivé à changer, même si je n'ai pas commencé, Mais bon de toute évidence il y a des différences majeures entre nos deux histoires, mais à la base l'idée est que en tête à tête avec quelqu'un qui vient exprès pour nous voir, c'est plus facile d'être sociable. Et je pense que notre façon d'écrire peut parfois être bien différente de notre façon d'être en général ! tu dois exagérer un peu le cynisme pour ton blog non ? :)

    Moi, les consults, c'est ce que j'ai le plus hâte de faire dans mes stages, et comble de bonheur, je commence direct par ça (en mai 2010, quand même... eh non, les anecdotes de flacons d'urine je devrai attendre un peu encore ! haha). Les accouchements c'est sûr que c'est un peu angoissant... Chaque chose en son temps j'imagine.

    À la prochaine !
    7
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 15 Février 2009 à 10:56
    esf>> mdr! Moi j'aime bien classer les examens, quand ils sont patho je peux m'amuser à envoyer des ordonnances par la poste et ça me permet de savoir quoi prescrire. Sinon nous on a de la chance, on est relativement autonome en consult, les sf ou médecins consultent sur deux salles, lorsqu'il sont avec une patiente nous on commence à voir la suivante, on fait l'interrogatoire, l'examen clinique, et ils arrivent, refont HU et TV selon ton niveau, s'ils te connaissent ou pas. Pour 1 cm de différence, la HU c'est bon, c'est très opérateur dépendant.

    Lyorana>> huhu, t'es phobique sociale? . Oui j'exagère le cynisme, c'est plus drôle ainsi. Les consultations je trouve que c'est ce qu'il y a de plus "médicale" dans le métier, on gère sa petite patiente selon ce qu'elle nous dit, son examen et on prévoit ce qu'il y aura à faire pour les prochaines fois. C'est sympa.
    8
    Lyorana
    Lundi 16 Février 2009 à 01:24
    Non, plutôt TPÉ, mais bon, c'est un détail :P
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :