• Les urgences

    Lorsqu’on est douze étudiants au bloc pour deux parturientes un ou deux étudiants se détachent pour aller aux urgences…
    Les urgences, on y apprend beaucoup, les conduites à tenir, savoir si avec ces modifications du col la femme va en salle de travail, chez elle, ou « marcher ». Elles ont en général vachement envie d’aller marcher entre deux contractions mais nos salles de pré-travail ne sont pas extensibles, la mobilisation accélère les choses et voilà. Il est donc plutôt courant que vers l’entrée on aperçoive quelques femmes enceintes tourner en rond avec leur compagnon. On les repère lorsqu’on arrive en garde, on se dit que soit le bloc/pré-travail est plein et que les femmes pas tout à fait en travail sont mise en stand by, soit toutes les primipares des environs sont arrivées dès leur première contraction.

    Mais les urgences c’est souvent la corvée. Quand t’es en deuxième année tu n’y comprends pas grand-chose, on t’envoie faire les prises de sang, poser les perf, les monito et on t’engueule lorsque t’as pas avancé la consultation alors qu’on t’avais dit « tu lui poses juste le monito ». Faut apprendre à décoder, « tu lui poses juste le monito » si la femme n’a pas vraiment été vu ça veut dire « tu fais la consultation et tu lui poses un monito ». Ca sera tellement trop simple si les sf disaient tous les mots. Et bien sur elles gardent le dossier sinon c’est pas drôle et puis on en n’a pas besoin, « c’est juste pour poser un monito ». Muahah !

    En troisième année on s’y repère un peu plus et là on grommelle. On grommelle parce qu’il est deux heures du matin, ta dernière patiente au bloc vient de partir en suite de couches, c’est calme, les sages-femmes commencent doucement à installer leur campement pour dormir et toi comme t’as rien à faire ben…tu dois aller aux urgences. Urgences qui sont à moitié vide, juste de quoi ne pas pouvoir se poser mais pas assez pour te tenir éveillé. D’ailleurs la sf des urgences commence elle aussi à installer son lit. Tu devras alors passer les quelques heures qu’il te restent à surveiller les monito, trouver les bons pour prélever les bilans, écrire sur le dossier dans une semi-obscurité en ne faisant pas de bruit pour de pas déranger (excuse).
    Et si une nouvelle femme se pointe et qu’elle ne risque pas la mort du genre elle vient à terme pour contractions, ou pour suspicion de rupture de la poche des eaux ben on te dira de gérer seule et d’appeler quand t’auras fini. Ton salue pourra venir de la femme qui arrive et que tu va passer en salle de naissance, ainsi tu pourras retourner au bloc, t’en occuper et tenir jusqu’à huit heures. Mais, si elle ne vient jamais et ben tu restes, à 7h55 tu t’éclipses pour retrouver le bloc, tous ces gens encore plein de sommeil et de petits gâteaux secs. Toi t’es électrisé, penses-tu, à partir de 6h30 toutes les femmes qui on attendu le levé du jour pour pas déranger, voir si leur problème continu, arrivent. Et là pour le coup ça te réveille.

    Alors au staff, quand les autres présentent leur dossier entre deux phases de micro sommeil, toi tu furètes les tiens que tu as déjà oublié, tu parles, tu rentres chez toi, t’as même pas envie de dormir mais ça ne t’empêche pas de le faire quand même. Mais bon, toi t’auras appris des choses.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ambre sf
    Dimanche 24 Mai 2009 à 21:32
    ben alors ça, j'ai jamais connu... pas d'urgences dans les maters où j'ai pu aller!!! et là où je bosse, on gère tout, salle + urgences...
    2
    naruta17
    Dimanche 24 Mai 2009 à 21:53
    A la mater où j'ai accouché ( toute petite) on entrait par les urgences la nuit seulement.
    en gros je ne comprends pas ce que tu appelles urgences. tu attends en bas et tu montes les dames lorsqu'elles arrivent?

    Parce-que dans mon cas c'était ça, sauf que c'était pas forcément des urgences à proprement parlé et que c'était une AS qui était en base et qui montait les gros bidons.

    voilou, tu dois être dans une grande mater non?
    ça donne pas forcément envie en fait

    Et sinon pub pour le forum de Knackie! viendez les gens
    3
    Knackie Profil de Knackie
    Lundi 25 Mai 2009 à 06:51
    Il s'agit des urgences gynéco-obst du chu.
    Y viennent toutes les femmes ayant un pb gynéco, les femmes enceintes qui veulent consulter etc... Un interne s'occupe de la partie gynéco, une sage-femme de l'obstétrique. Le pré-trvail est également géré par les urgences, ne vont en salle de nassance que les femmes étant vraiment en travail.
    Sur plus de 4000 accmts, deux sf en salle sont destinées aux accouchements voies basses (elles ne s'occupent que de ça), mais si elles devaient en plus gérer les consultations d'urgence ça serait tendu.

    Maintenant dans la plupart des autres maternité les sf du bloc s'occupent aussi des femmes enceintes venant consulter. Mais nous en tant qu'étudiant, hors les quelques stages périf, quand on est en stage salle de naissance, on s'occupe que de la salle et si j'ai appris quoi faire chez une femme qui arrive avec suspiscion de rupture, CU etc...c'est lors des stages périf ou quand il y avait trop d'esf au bloc.
    4
    elly10
    Lundi 25 Mai 2009 à 13:44
    dans les mater où j'ai pu aller (paris Intra muros), les SF gèrent urgences et salle. Ce sont des grosses mater (2500 à 3500 accouchements/an) et il y avait en général 2 à 3 SF de garde (plus une a 2 esf)...donc les urgences t'en bouffe pas mal!!!
    5
    Knackie Profil de Knackie
    Lundi 25 Mai 2009 à 18:39
    Le problème vient aussi dans l'irrégularité du travail. Quand il y a une petite dizaine de voies basses dans la garde, comment à 2 sf gérer en plus les urgences avec les femmes qui consultent pour ectropion, parce que ça gratouille, pour diminution des MAF, plus les transferts etc... Et d'autre jours, à 6 accmts c'est vivable.
    En tout cas quand il n'y a pas d'étudiants (période de vacances), à notre retour on en entend parler.
    6
    Dimanche 7 Juin 2009 à 01:10
    Tu oublies qu'il y a la chambre de garde de l'IADE pour se planquer. De toute manière, il défait rarement son lit en garde...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 7 Juin 2009 à 11:36
    Je n'ai jamais croisé d'IADE au bloc obstétrical (sauf une fois dans la salle de repos^^)
    8
    Dimanche 7 Juin 2009 à 21:43
    C'est parce que tt trop crevée pour faire la différence avec l'anesthésiste.

    Blague à part, en général on ne se déplace que pour les césar...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :