• Les sages-femmes sont des êtres humains... enfin celles qui habitent sur Terre

    Maintenant que je suis grande et forte, qu'un jour j'aurais mon diplôme accroché au mur dans un joli cadre recouvert de feuilles d'or, je peux savoir ce qu'il se passe de l'autre côté. Je me rends alors compte que les sages-femmes sont comme les étudiants s-f, sauf qu'elles travaillent moins et sont payées plus (et ont accessoirement plus de responsabilités).

    Ainsi, comme l'étudiant, la sage-femme ne sait pas tout. Sauf que l'étudiant lui, se croit obligé de tout savoir, alors que sa collègue sf: soit hausse les épaules en disant que c'est le problème des médecins, soit demande à un collègue, soit googlise son problème.

    Comme l'étudiant, la sage-femme n'aime pas a plus de mal avec certaines sages-femmes et ce qui est drôle c'est qu'en général les mêmes noms reviennent d'un côté comme de l'autre. Anh, Gertrude se croit plus forte que tout le monde, elle se croit drôle et on rit à ses blagues pour qu'elle nous foute la paix. Bouli a un gros poil dans la main et j'aime pas sa façon de se comporter avec les étudiants. Bref, des ragots d'hôpital quoi. Sauf que quand on est étudiant et qu'on a à subir les foudres de Gertrude et Bouli on n'a pas l'impression que leurs collègues font front contre eux... au contraire. Ben oui, on ragote on ragote mais on veut pas d'ennui.

    Et puis, comme les étudiants, dans certains endroits, les sages-femmes ont peur de s'assoir lorsqu'elles n'ont plus grand chose à faire. Si si.

    Du coup, j'ai quitté l'école et je retrouve un univers famillier. Ouf, j'aurais pu me sentir perdue sans cancans et ragots.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :