• La violence en maternité

    C'est bien connu, la maternité est un lieu doux et accueillant, rose avec des lapins dessinés au mur (ou parfois c'est gris et moche). Et, une des choses qu'on se demande lorsqu'on prend en charge une patiente, c'est savoir si elle ne nous agrssera pas une fois la porte refermée. Agression physique/verbale ou négation de notre travail qui en soi est une agression, sans doute la plus fréquente.

    Alors, je ne vais pas parler des personnes dont le cas relève de la psychiatrie, car après tout ce n'est pas vraiment "leur faute" mais ne vous inquiétez pas, sans ça et en quelques mois de carrière mémorable je recense déjà quelques actes de violence envers ma personne ou mon équipe.

    Ainsi il y a les femmes qui veulent qu'on s'occupe d'elles. C'est compréhensible... mais qui le manifestent d'une mauvaise manière: en vomissant un peu partout dans leur chambre uniquement en votre présence, en se tordant dans leur lit en vous fixant du regard tel le remake de l'exorciste et en simulant l'AVC. Bon ça peut choquer certes... (en tout cas la femme de ménage était terrorisée) mais une fois qu'on a compris que tout ceci n'est qu'une sorte d'appel à moi j'existe ça peut passer. Le problème c'est qu'à force ça épuise...

    Il y a les patientes qui insultent. Une fois "mon" AS s'est faite traiter de connasse par une patiente qui hurlait qu'elle voulait rentrer chez elle (à pied, à près de 200km). Je conçois qu'une hospitalisation longue peut paraître...longue et peser sur les nerfs mais est-ce un moyen de communication adapté ? Surtout qu'au final nous on est là pour son bien, on n'est pas payé pour embêter les gens.

    Il y a aussi les proches agressifs. Pas contents parce que la patiente est en chambre seule, en chambre double, ou parce que la vue est moche (véridique). Ils viennent carrément nous voir dans le bureau, haussent le ton pour qu'on changent absolument la chambre, qu'on serve du café après le déjeuner ou que sais-je. Vraiment, ils ne se rendent pas compte. Ils ne se rendent pas compte qu'on est là pour une prise en charge médicale. Que l'hôtellerie, certes, c'est quelque chose lorsqu'on est hospitalisé mais que les sages-femmes ne sont pas gouvernantes en chef d'un hotel 3 étoiles. Mais par contre quand le docteur se pointe là tout le monde se tait... ben voyons.

    Et puis je ne parlerais-même pas de l'irrespect. Du genre je décroche le téléphone en plein examen et je poursuis la conversation, je réponds à peine aux questions parce que de toute façon blablabla ça sert à rien, je vomis mon Mc Do' alors qu'on m'a dit de pas le manger, par terre ou dans le lavabo (ce qui bouche les tuyaux) et pas dans les toilettes parce que de toute façon on appelera les ASH (véridique aussi).

    Des fois je me demande vraiment à quoi ça sert 5 ans d'étude puisqu'on passe presque plus de temps à régler ces problèmes, à remplir des formulaires, qu'à prendre en charge des gens qui en ont besoin et surtout qui le veulent bien.

    C'est notamment pour ça que je reste partagée sur l'hôpital, petit à petit tout fout l'camp, l'herbe est peut-être plus verte ailleurs. Ou pas. De toute façon je ne devrais pas être surprise vu que je n'aime pas les gens.

    MUAHAHAHAHAHAH !


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    DocCapuche Profil de DocCapuche
    Lundi 27 Décembre 2010 à 20:35

    Tu m'aimes pas? Tu veux que j'aille taper les gens qui sont violents avec toi?

    2
    pytheas
    Mercredi 29 Décembre 2010 à 18:26

    Il y a plusieurs années de cela, ma femme a accouché de son premier enfant assistée de sa mère, moi-même étant dans l'incapacité de la rejoindre (je suis le père pour ceux qui n'auraient pas compris). Sur les ordres du médecin qui avait décidé que ma femme accoucherait par les voies naturelles (bien qu'il soit évident que le col de l'utérus ne s'ouvrirait jamais suffisamment),on lui a fait une péridurale et la sage-femme qui était chargée d'elle l'a encouragée à accoucher en l'abreuvant d'injures parce que "cette feignasse était incapable de pousser correctement". Plusieurs heures après que la péridurale ait cessée de faire effet (mesdames, je n'ai pas besoin de vous expliquer les conséquences), la sage-femme se décida enfin à alerter le médecin (il ne fallait pas déranger monsieur pour rien) quand les signes vitaux du bébé furent devenus inquiétants. Le médecin, ce héros, "libéra" ma femme d'un coup de bistouri, et on emmena le bébé en réa car il était en train de se noyer. Evidemmetnt, pas la moindre excuse ni le moindre regret ne furent exprimés par le personnel médical. Ma femme n'a plus voulu avoir d'autres enfants après cette expérience.
    En conclusion, peut-être que si une partie des personnels de santé ne considéraient pas les patients comme du bétail, les patients et leurs familles (certains en tout cas) seraient moins agressifs.

    3
    Knackie Profil de Knackie
    Mercredi 29 Décembre 2010 à 21:16

    Latiatia>> nian c'est bon ;-)

    Pytheas>> le fait de menacer les professionnels en arrivant pour avoir des avantages hoteliers ou laisser ses "déjections" par terre serait donc une réponse à l'attitude soignante. Point de vue intéressant.
    Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans le cas de ta femme mais malheureusement des prises en charge douteuses ça arrive, bien que ces récits demeurent toujours étonnants au vue de tous les moyens dont on dispose pour au final faire au mieux.

    4
    la farfa
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 14:48

    J'ai accouché fin septembre. La prise en charge a été très bien sauf... (ben oui, faut bien un sauf^^)...
    Le monitoring..
    Je ne jette pas la pierre, les machines hein tout ça tout ça, pis mon bébé il bougeait (quelle idée aussi^^) donc forcement, regulièrement, la machine "perdait" le bébé...
    Sauf qu'il faut 30min correcte... que finalement, voyant que ça n'allait pas, on a fini par appeler pour prevenir (en se disant, on va se faire engueuler, on nous a dis qu'elle avaient des monito et qu'elles viendraient d'elle même si pb...)
    Alors en fait, le coup de 3fois de suite, on vient (quand nous, on sonnait) pour remettre le bazar comme il faut et "juste 20 min madame", ben au bout d'une heure et demi, coincé dans le lit, à avoir quand même une chtouille mal... oui j'avoue, j'ai fini par envoyer (j'ai essayer de le faire gentimment quand même hein)  dire à la stagiaire que là, non stop, fallait que je me lève et que son monito là, elle s'asseait dessus parce que là, je ne pouvais plus...
    (et le "c'est pour le bien de votre bébé madame" à la fin, t'en a ras le***, tu le sais que c'est pour le bien du bébé mais y en a marre (pis t'es crevée et tu as mal donc tu n'es pas top patiente en fait, mea culpa ^^))
    Mais promis, j'ai pas fait caca dans la pièce, ni vomis sur les sabots de la stagiaire ^^

    5
    Knackie Profil de Knackie
    Samedi 22 Janvier 2011 à 09:41

    J'essaye de montrer aux parents comment tenir de la capteur ou retrouver le gosse quand il bouge trop après vala hein...

    6
    Raymari
    Mardi 3 Mai 2011 à 19:10

    Ohh mon dieu mais c'est atroce....dieu qu'elles sont chiantes quand même ces femmes qui osent ne pas être zen, souriantes et compatissantes alors qu'elles subissent les douces douleurs de l'enfantement....non mais c'est vrai... Il y en a qui travaille quand même!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    7
    Mardi 3 Mai 2011 à 19:41

    je suis soignante ( dans un autre domaine ) et maman de 2 enfants

    je crois qu il te manques justes encore quelques années d experiences et aussi de vivre toi meme une ou 2 grossesses , pour que tu fasses bien et comprenne  ton metier

    tu a l air un peu hemetophobe c est pas de bol en gyneco , et encore moins enceinte

    8
    epona75
    Mardi 3 Mai 2011 à 19:53

    Un petit conseil, change de métier et surtout ne fais pas d'enfant. Le pauvre, il finirait à la DASS avec une mère pareille.

    9
    Knackie Profil de Knackie
    Mardi 3 Mai 2011 à 19:56

    Raymari>> je ne vois pas où tu vois que je parle de femmes entrain d'accoucher. Dans cet article parle de patientes ospitalisée et agressives d'emblé.

    collie>> Le compréhension de mon métier et mes 5 ans d'expérience sur le "terrain" n'a rien à voir avec le fait d'accepter de se faire insuter parce la patiente a vue sur un immeuble rose plutôt que sur la pelouse. Ni même sur le fait de se faire menacer par un mec parce qu'on s'occupe en priorité d'une patiente où un pronostic vital est en jeu et non de celle qui n'a pas encore eu son plateau repas à 19h.
    Etre enceinte soi-même idem.

    10
    Knackie Profil de Knackie
    Mardi 3 Mai 2011 à 19:57

    epona75>> Lol. Don't feed the troll

    11
    Colombobine
    Mardi 3 Mai 2011 à 21:01

    Jsuis d'acc avec toi :D

    Bon, moi c'est dans la vente que je croise des gens, mais c'est clair qu'il y en a qu'on a envie de dès fois!!

    Et je me dis souvent, que les c*** qui viennent dans mon magasin, il vont aussi faire chier les vendeuses des autres magasins, et tous les lieux, administrations ou autres qu'ils fréquentent!

    Bon, heureusement, ce n'est pas tout le monde, je suis sure qu'à coté de ça tu croises de supers gentilles jeunes mamans (comme moi, j'ai été une patiente exemplaire ^^), le souci, c'est que ce sont ceux qui font le plus de tapage dont on se rappelle le mieux!

     

    Et pour répondre aux autres commentaire, ça va dans les 2 sens, il y a des patients chiants, il y a aussi du personnel soignant chiant!

    J'ai eu de la chance, patiente exemplaire, dans un service hospitalier exemplaire

    12
    Hélène2
    Mercredi 4 Mai 2011 à 09:37

    En parlant de déjection, lors de mon séjour à l'hôpital après un accouchement pour césarienne, le bocal contenant l'urine de ma sonde est resté pendant TOUT mon séjour dans la salle d'eau de ma chambre (double) : personne ne voulait s'en occuper, tout le monde se renvoyant la balle... C'était à moi de le faire sûrement, dégoutante que je suis...


     

    13
    Hélène2
    Mercredi 4 Mai 2011 à 09:42

    Ps : je n'ai agressé personne pendant ce séjour, je n'ai même pas vomi lorsque j'essayais de faire ma toilette, mais avec le recul, j'aurais du être un peu moins conciliante, c'est sûr...

    14
    Knackie Profil de Knackie
    Mercredi 4 Mai 2011 à 09:46

    Colombobine>> Oui y'a des gens gentils des fois. ^^

    Hélène2>> pas glam' le pot géant à pipi. C'est parfois tout bêteùent de l'incompréhension: l'aide soignante qui ne sait pas qu'elle a le droit de le jeter (car de fois on fait des examens, on recueille tout le séjour etc..), la sage-femme qui ne l'a peut être pas vu car ne rentre pas forcément dans la sdb.

    15
    louloute636
    Mercredi 4 Mai 2011 à 16:07

    Bonjour, alors perso trois grossesses une premiere en maternité et deux autres magnifiques <3 avec une sage femme en plateau technique!Mon 1ere accouchement a été le pire moment de ma vie, j'ai du m'enfermer dans les toilette de l'hopital (oui oui) pour avoir la paix, pouvoir m'assoir et uriner pour enfin, enfn gerer les contractions!j'en suis resorties, on ma engeuler, poser sur un lit, peri expressions abdominal (la nana me faissait tellement mal que je sentait meme pas les contractions), pour finir ventouses, deux heures aprés ces les femmes de menage qui m'on recup, m'on un peu nettoyer et monter en chambre, on ma enlever ma fille en me disant" on va la peser et on vous la ramene", mon mari est aller la chercher seule a la pouponniere!ya 3 ans!


    Mes deux autres accouchements, j'ai eu un monito ambu, j'ai gerer seule, la sage femme, faisait la paperasse, elle est juste venue voir, pas de toucher,elle ma d'ailleur pas toucher avant l'expulsion!une sage femme humaine qui comprenait que OUI j'avais envie de faire pipi et que OUI mon bébé appuiyait, mais que Non j'avais vraiment envie! une sage femme qui comprenait que sur le dos je souffrait, alors certe j'accouche hein! mais debout ben je souffrait moins!une sage femme qui comprenanit que ma salle d'accouchement n'était pas un couloir ou pierre paul et jacques rentrait a leur guise faire la bise aux collegues!


    Bref je suis aide soignante en geriatrie et Mon dieu j'espere ne pas avoir a remettre les pied en maternité, mais me laissé au mains d'une femme, aimante, competente et ...humaine tout simplement!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :