• A l'aube de rien

    A mon grand désespoir, on n'a pas le droit de travailler ivre à la maternité... Par contre on a le droit de travailler jusqu'à épuisement, tant qu'on est à son poste. Pourtant, les deux états se rapprochent drôlement.
    Alors, lorsque de nuits lasse, on voit enfin l'horloge afficher 7h, un espoir renaît, celui de pouvoir écouter nos paupières lourdes et nos neurones hypoglycémiques. A 7h, les gens normaux se lèvent pour aller travailler, ou même arrivent au travail. Mais bien souvent, pour moi c'est la délivrance placentaire.

    Ca commence par l'arrivée des agents techniques des sols (je ne sais pas quel nom savant on les affuble). Ca parle fort, avec accent, dans les couloirs. Ces gens-là on les paie au lance pierre, on en embauche le moins possible et il parait même qu'on les fouette lorsqu'ils ne travaillent pas assez vite. Alors, dans le service, on leur offre du café ou les barquettes de patients qui restent... en cachette bien sûr. Lorsque j'ai commencé à travailler certains avaient même peur de moi et arrêtaient de parler avec l'aide-soignante lorsque je rentrais dans la salle de repos. Peut-être avaient-il peur que je dise à leur chef qu'à 2h du matin ils faisaient une pause dans NOTRE salle avec NOTRE café, au lieu d'errer dans les couloirs en quête d'une chambre à refaire? Puis ils ont vu que je leur disais "bonjour" alors ils se sont détendus un peu, je crois.

    Quoiqu'il en soit, quand ils arrivent ça sent la fin. La relève. Relève que je passe dans le brouillard, j'écorche gracieusement le nom des patients avec rapidité, et non, je ne raconte pas leur vie entière. Il faut dire qu'on a un peu moins d'une minute par chambre selon les horaires "officiels" et en général, je ne dépasse que de peu.

    Puis on s'en va, vestiaire, parking, voiture. La conduite est automatique. Je passe lorsque j'étais étudiante, que j'avais une bonne heure de route à faire et où j'ai pu m'endormir sur la nationale. Mais les étudiants on s'en fout, on a droit à un pourcentage de perte. Là c'est de la ville, pas longtemps, de quoi rester alerte.

    Enfin, le meilleur moment du monde, celui où l'on retrouve son lit alors que tout le monde s'active dehors. Le sommeil est presque instantanné, pour quelques heures de plus en plus courtes. Avant de repartir.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 13:36

    je suis comme toi, j'aime voir arriver les premiers agents mais nous c vers 05h30...l'hôpital se réveille doucement, 06h30 les ap et l'ash de jour, un peu plus de monde ça réveille, 8h ma relève, 08h30 je peux enfin partir du service toute réveillée et 1h plus tard, j'aime comme toi me glisser dans mes draps (froids, moi j'ai personne pour réchauffer) et me laisser aller dans ce doux sommeil....l'impression que ces instants n'appartiennent qu'à nous

     

    2
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 14:00

    Oui, ça vaut plus que les 8 euros. Llythie, coeur à prendre ???

    3
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 15:13

    C'est vrai que ces instants de fin de garde quand le monde se réveille et que nous on s'abandonne sans culpabilité aucune au repos... ça a un petit côté unique. J'irais pas jusqu'à dire que ça me manque maintenant que je suis en libéral, mais c'est une sensation que je ne retrouve plus ;)

    4
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 17:24

    et oui coeur à prendre ;)

    5
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 17:55

    Llythie>> roooh, ben zut !! Réouvre un blog pour parler de tes gardes (suggestion pas du tout intéressée), rajoute un tricot par ci, une recette de cake par là et tu auras vite une foule de fan de doctissimo à tes pieds, l'embarras du choix... ou parfois juste l'embarras d'ailleurs.
     

    6
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 19:07

    mdrrrrrrrrrr bon je cherche un homme pour cette fois, il faut que je parle sport et moto en plus ?

    7
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 19:29

    Llythie>> arf non, pour un homme il suffit de montrer tes seins (je crois).... mais bon, tu dois briser le coeur de plein de lectrices de Femme Actuelle là, surtout que t'envisages de parler sport et moto. Pour peu que tu te mettes à la crête ou à la mèche, c'est clairement pas un homme que tu vas ramener, même si c'est parfois trompeur

    8
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 19:45

    ah femme actuelle...j'avais presque oublié...mdrrr, bon du coup je sais pas si je vais reprendre un blog, c que j'ai plus le temps de raconter moi...

    9
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 20:07

    T'étais choupinette avec ton masque toussa... mais Femme Actuelle quoi ^^.
    Un blog c'est bien pour draguer. Ou alors viens sur twitter et microblogue, c'est rapide, et il y a plein de médecins/sf (enfin pas tellement)/mamans.

    10
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 20:44

    je suis toujours "choupinette " et encore plus sans mon masque....ouais femme actuelle...ouais ouais....

    11
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 20:55

    Pour savoir ça il faudrait Llythie en couverture d'FHM :))   Mais mon Interne ferait la gueule de me voir ramener ça et elle aurait bien raison.

    12
    llythie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 21:05

    mais non elle baverait avec toi ;)

    13
    Knackie Profil de Knackie
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 21:31

    Je ne pense pas qu'elle trouverait quelqu'un d'autre que moi, sexy.  

    14
    R.
    Lundi 31 Octobre 2011 à 11:25

    Ca donne envie de voir des photos, tout ça... 

    15
    Lullabaloo
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 12:56
    Tu décris ça très bien. Mais pour ma part, faire trop de nuits ça casse cette ambiance spéciale , et que de temps en temps ça va.
    16
    Samedi 12 Novembre 2011 à 11:49

    Courage, je sais que ce n'est vraiment pas facile de bosser dans de telles conditions.

    17
    maudesf
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 16:39

    Là il est 16h30, je viens de me lever. 19h30-7h30 qui s'est prolongée jusqu à 8h30.... Puis une heure et quart de route dont 70km d'autoroute qui m ont vu fermer les yeux quelques fois...

    étrange métier

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    18
    laviollette
    Mercredi 7 Mars 2012 à 16:59

    la fin de ton post me fait penser à cette chanson : http://www.deezer.com/fr/music/playlist/63504305 que j'ai parfois en tête quand la nuit a été trop courte une fois de plus (les joies de la parentalité...)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :